A l’ombre des jeunes filles en fleurs, Marcel Proust

Alors que je m’étais donné comme objectif de lire A La recherche du temps perdu au rythme d’un tome par an, afin de créer une savoureuse attente correspondant selon moi à l’étirement du temps contenu dans ce souffle littéraire, je n’ai pas pu m’empêcher de succomber à la rentrée au charme du deuxième volume de La recherche, A l’ombre des jeunes filles en fleurs. Je pense donc lire désormais deux volumes par an, je garde cette distance temporelle entre chaque volume par crainte de me lasser de la densité du style de Marcel Proust qui requiert une grande concentration pour en apprécier toute la subtilité.

DSCN2398

Ainsi, nous retrouvons le narrateur d’Un Amour de Swann, âgé d’une quinzaine d’années, ce qui constitue pour le lecteur la première surprise. Le roman n’a absolument rien à voir avec un genre biographique qui relaterait toute la vie du narrateur, nous sommes ici en face d’une œuvre constituée de blocs narratifs et temporels relatant des événements qui  prendront certainement tout leur sens une fois la totalité de La Recherche lue. Par contre, il est clairement impossible d’apprécier cette grande œuvre littéraire en la lisant dans le désordre, en effet, les ellipses temporelles nous permettent de retrouver des personnages hauts en couleurs avec de nouvelles fonctions, de nouveaux comportements sociaux absolument fascinants.

proust-a-lombre-des-jeunes-filles-en-fleurs

(Manuscrit de Marcel Proust)

Ce tome s’attache principalement aux premiers émois amoureux du narrateur, en l’occurrence Gilberte et Albertine. On ne peut qu’être admiratif devant le talent de Marcel Proust à prendre le temps d’analyser  chaque variation sentimentale, psychologique, sociale et artistique que va vivre le narrateur au contact de différents lieux et personnages. Il ne s’agit pas pour autant d’une froide analyse clinique, bien au contraire, l’analyse ou si l’on veut l’importance donnée aux plus infimes détails permet à Marcel Proust de réaliser un roman où la prose contiendrait en son sein une poésie philosophique ou une philosophie poétique, c’est comme on le souhaite.

f7.highres

Il est indéniable qu’une première lecture sera plus qu’insuffisante pour explorer toutes les pistes de réflexions littéraires, artistiques et philosophiques qui jalonnent cette œuvre. On a pourtant envie de s’arrêter sur chaque phrase pour la méditer un tant soit peu, mais le flux inexorable du temps qui compose le roman  nous entraîne, nous emporte, et on comprends mieux pourquoi La recherche du temps perdu a accompagné nombre de lecteurs durant toute leur vie. Moi-même, je pense déjà à la prochaine fois que je reviendrais vers La recherche, et j’imagine que je la lirais d’une traite, m’apportant ainsi un nouvelle expérience de lecture du travail de Marcel Proust.

l-Les-Andelys-the-Riverbank

(La berge, peinture de Paul Signac, 1886)

A l’ombre des jeunes filles en fleurs permet d’apercevoir l’ambition artistique démesurée de l’écrivain. On comprend que les sensations vécues par le narrateur seront les touches de peintures qui permettront de composer l’ensemble du tableau. Ce qui m’a d’ailleurs frappé à la lecture de ce roman, c’est sa filiation avec l’art impressionniste. Je ne suis pas expert en peinture, mais j’ai vraiment trouvé dans l’écriture de Marcel Proust la même sensation de beauté et de douceur que j’éprouve devant les tableaux de Paul Signac, Henry Monet et Claude Monet. Il ne me reste plus qu’à patienter quelques mois maintenant pour découvrir le 3eme tome de La recherche du temps perdu, Le côté de Guermantes.

Publicités
Cet article, publié dans Littérature, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour A l’ombre des jeunes filles en fleurs, Marcel Proust

  1. Ping : Le Côté de Guermantes, Marcel Proust | C'est arrivé près de chez moi

  2. Ping : Le Temps retrouvé, Marcel Proust | C'est arrivé près de chez moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s